Soyez saints... (Lév. 19, 1) - 7ème dimanche du T.A.-A

Publié le par Abbé C. Laffargue

Bulletin dominical du 23 février 2020 - 15èmeannée                                  

7èmedimanche du Temps de l'Année liturgique (A) vert

 

LES TEXTES DE LA MESSE

 

            Soyez saints...

            (Lév. 19, 1 - Ière lecture)

 

            ...car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint. Voilà notre résolution au seuil du carême qui commence mercredi par les Cendres (jeûne et abstinence). Membres du Corps du Christ qui est l'Eglise par le sacrement de Baptême, nous sommes destinés à être des "citoyens du Ciel" plus que de la terre (et avant, et pour "sauver la planète", il faut "sauver son âme" !). Le Lévitique donne des recommandations précises (Tu ne haïras pas ton frère dans ton coeur... Tu ne te vengeras pas... Tu ne garderas pas rancune... Et le Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Vv. 17-18) qui nous ramène à l'Evangile de la Messe de dimanche dernier (Mt 5, 21-26).

 

            Cette sainteté est à conquérir et à mériter, mais "elle est déjà là" ! Ne savez-vous pas que vous êtes un sanctuaire (un templede Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous ? (1 Cor 3, 16 - IIème lecture). Saint Paul y reviendra à propos de la fornication (*):

Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous ? (1 Cor 6, 19).

Que quiconque ne s'avise à détruire le sanctuaire de Dieu..., qui est vous (v. 17), nous les premiers !

Gagnés par l'esprit du monde ("Tout le monde le fait", "tout le monde le dit", "tout le monde le pense", "Dieu pardonne tout"... même quand on ne lui demande pas pardon et qu'on ne change ni de vie ni de comportement !). Cette pseudo sagesse du monde est folie devant Dieu (v. 19). Nous l'avons médité les deux dimanches précédents, toujours dans la première aux Corinthiens (2, 1-10).

Tout vous appartient..., le monde, la vie, la mort, le présent, l'avenir: tout est à vous (Cf "la liberté" dans le Bulletin de dimanche dernier avec Si 15, 14-20), mais vous, vous êtes au Christ, et le Christ est à Dieu(1 Cor 3, 23). Quelle belle formule ! Méditons-la, soyons-en dignes !

 

            L'Evangile de ce dimanche en saint Matthieu, chapitre 5, est la suite de celui du 6ème dimanche. Le Christ avait affirmé qu'il n'était pas venu abolir, mais accomplir la Loi ou les Prophètes (v. 17). Nous passons de l'Ancien au Nouveau Testament, de l'ancienne à la nouvelle Alliance qui est plus exigeante car elle est fondée sur la charité et le don de la grâce divine par les sacrements.

Ne pas tenir tête au méchant, tendre l'autre joue, laisser son bien ("sa tunique") à celui qui veut le prendre par un procès, faire "deux mille pas avec celui qui nous oblige à en faire mille avec lui", donner à celui qui veut nous emprunter. C'est assez fou ! 

Mais il y a plus: "Aimer ses ennemis, prier pour ceux  qui nous persécutent afin d'être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux (Vv. 44-45). Avec ces remarques judicieuses: Si vous (n') aimez (que) ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les publicains eux-mêmes (les gens qui n'ont pas la foi, qui ne pratiquent pas, les païens...) n'en font-ils pas autant ? (Vv. 46-47). C'est la perfection, la sainteté de notre Père céleste (v. 48) qui est notre modèle et notre ambition.

 

            Accordez-nous, Dieu tout-puissant, de conformer à Votre volonté nos paroles et nos actes dans une inlassable recherche des biens spirituels. Par Jésus-Christ... (Collecte)

 

                                                                                                      Abbé Christian LAFFARGUE.

 

(*): La fornication: C'est "l'union charnelle en dehors du mariage entre un homme et une femme libres." C'est un péché mortel: Catéchisme de l'Eglise Catholique, n° 2353. "Et ceux qui commettent ces fautes-là n'hériteront pas du Royaume de Dieu": Galates 5, 19-21, cité par le C.E.C. au n°1852 et dans l'Office des lectures du vendredi de la 5èmesemaine du Temps de l'Année.

Publié dans Bulletin dominical

Commenter cet article