Sortir de notre sommeil. (Cf Rm 13, 11) - 1er dimanche de l'Avent (A)

Publié le par Abbé C. Laffargue

Bulletin dominical du 1erdécembre 2019 - 15èmeannée                       Temps de l'AVENT

1erdimanche de l'Avent - Année liturgique (Matthieu)

 

LES TEXTES DE LA MESSE

 

            Sortir de notre sommeil.

            (Cf Rm 13, 11 - IIème lecture)

 

            C'est un appel "au réveil spirituel" et à la vigilance (Cf Evangile) que l'Eglise fait retentir au début de l'Année liturgique en ce premier dimanche de l'Avent qui nous prépare à la fête de la Nativité de notre sauveur. Les textes sont... assez sombres et alarmistes comme ce que vit le monde d'aujourd'hui qui se détruit à grande vitesse semblant entraîner tout dans sa chute...

Pourtant la nuit est bientôt finie, le jour est tout proche écrit saint Paul aux chrétiens de Rome (Rm 13, 12). A nous de... nous convertir ! Rejetons les œuvres des ténèbres, revêtons-nous des armes de la lumière (...) sans orgies ni beuveries, sans luxure ni débauches (les péchés de la chair), sans rivalité ni jalousie (les péchés de l'esprit), mais revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ (ne vous souciez pas de la chair pour en satisfaire les convoitises*poursuit saint Paul à la fin du verset, hélas coupé) (Vv. 13-14).

La couleur violette des ornements liturgiques (Cf ci-après "Le Temps de l'Avent"), l'omission du Gloria expriment bien cette exigence.

Mais nous marchons vers la Lumière, celle qui a resplendi en la nuit de la Nativité, nuit du monde, de l'indifférence et du péché, en particulier pour ceux qui auraient dû l'attendre et l'accueillir. 

Le Temps de l'Avent est le temps de l'Espérance:

L'Espérance est la vertu théologale par laquelle nous désirons comme notre bonheur (ultime) le Royaume des cieux et la vie éternelle, en mettant notre confiance dans les promesses du Christ et en prenant appui, non sur nos forces, mais sur le secours de la grâce du Saint-Esprit (avec les citations de He 10, 23 et de Tite 3, 6-7) (C.E.C. n° 1817)L'espérance est l'attente confiante de la bénédiction divine et de la vision bienheureuse de Dieu; elle est aussi la crainte d'offenser l'amour de Dieu et de provoquer le châtiment (n° 2090, qui nomme ensuite les péchés contre l'espérance: le désespoir et la présomption).

C'est un temps de grande douceur, celle de la sainte Vierge Marie qui a répondu "oui" à l'annonce de l'ange Gabriel, l'ambassadeur du Père pour que la Femme par excellence épouse la volonté d'amour de Dieu (le Saint Esprit) pour enfanter et donner naissance au Fils incarné.

La Lumière de la Vie va chasser les ténèbres, de l'incarnation à la croix et à la résurrection. C'était hier, c'est aujourd'hui.Il est déjà venu, en prenant la condition des hommes, pour accomplir l'éternel dessein de ton amour et nous ouvrir le chemin du salut; il viendra de nouveau, revêtu de sa gloire, afin que nous possédions dans la pleine lumière les biens que tu nous a promis et que nous attendons en veillant dans la foi. (Préface)

   Marchons à la lumière du Seigneur (Isaïe 2, 5 - Ière lecture).

   De ceux qui t'attendent, aucun n'est déçu (Ps 24, 3 - Introït).

 

Il faut se préparer, préparer son coeur, préparer son âme. Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur va venir (...)Tenez-vousprêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas (Mt 24; 42, 44).

 

            Vous croyez que le Fils de Dieu est venu dans ce monde et vous attendez le jour où il viendra de nouveau; à la clarté de cette lumière qui lève, que Dieu son Père vous guide dans toutes vos démarches et qu'il multiplie sur vous ses bénédictions.

            Qu'il garde ferme votre foi, joyeuse votre espérance, et constante votre charité.

            (Bénédiction solennelle)

 

                                                                                                 Abbé Christian LAFFARGUE.

 

* Traduction de la Bible de Jérusalem.

Publié dans Bulletin dominical

Commenter cet article