Parabole du mauvais riche et du pauvre Lazare (Lc 16, 19-31) - 26ème dimanche du T.A.-C

Publié le par Abbé C. Laffargue

Bulletin dominical du 29 septembre* 2019 – 15ème année                                        

26èmedimanche du Temps de l'Année liturgique (C)

* Les saints archanges Michel, Gabriel et Raphaël

 

LES TEXTES DE LA MESSE 

 

             Parabole du mauvais riche et du pauvre Lazare.

            (Luc 16, 19-31 - Evangile)

 

            Le riche avait bien profité de la vie et faisait chaque jour des festins somptueux (v. 19). A sa porte, un pauvre nommé Lazare, couvert d'ulcères espérait recevoir quelques miettes de ce qui tombait de la table du riche, mais en vain (v. 21)Au séjour des morts le riche fut en proie à la torture et vit Abraham de loin et Lazare tout près de lui(v. 23). Le riche avait reçu le bonheur pendant sa vie, et Lazare, le malheur pendant la sienne. Le premier connaît maintenant les tourments, le second, la consolation (v. 25)Nul ne peut servir deux maîtres (...)Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l'Argent (Mt 6, 24). Le riche supplie Abraham de lui envoyer Lazare pour le désaltérer dans cette fournaise, au moins une goutte (mais lui, sur la terre, n'avait pas donné de miettes au pauvre qui se tenait à sa porte), mais c'est trop tard, un grand abîme a été établi entre vous et nous, pour que ceux qui voudraient passer d'ici chez vous ne le puissent pas et vice-versa (v. 26)

L'enfer est éternel, on ne peut en sortir (Cf C.E.C., n° 1034).

 

Le Catéchisme rappelle que les affirmations de la Sainte Ecriture et les enseignements de l'Eglise au sujet de l'enfer sont un appel pressant à la conversion. En citant Mt 7, 13-14 sur la porte étroite et le chemin resserré qui mène à la Vie et le chemin large et spacieux qui mène à la perdition. Il donne cet extrait de la Constitution dogmatique Lumen gentium sur l'Eglise du Concile Vatican II: 

Ignorants du jour et de l'heure, il faut que, suivant l'avertissement du Seigneur, nous restions constamment vigilants pour mériter, quand s'achèvera le cours unique de notre vie terrestre, d'être admis avec Lui aux noces et comptés parmi les bénis de Dieu, au lieu d'être, comme de mauvais et paresseux serviteurs, écartés par l'ordre de Dieu vers le feu éternel, vers ces ténèbres du dehors où seront les pleurs et les grincements de dents (L. G., n° 48 - C.E.C., n° 1036).

 

Le riche, damné, voudrait au moins que ses cinq frères soient avertis de ce qui les attend s'ils ne se convertissent pas. Qu'ils écoutent Moïse et les prophètes ! (v. 29). On pourrait dire aujourd'hui: qu'ils lisent le Catéchisme, suivent le Magistère des Papes, les écrits des Saints, qu'ils écoutent les prédicateurs fidèles...!* Mais leur cœur devait être bien dur, leur âme fermée à la grâce - comme tant de nos contemporains - car même si un mort devait ressusciter et leur apparaître, ils ne seraient pas convaincus (v. 31).

Pire, comme le Christ en son temps, ils le lapideraient et le crucifieraient, ce qu'ils font en bien des régions. On connaît bien aussi les lapidations et les mises-à-mort médiatiques !

 

Recherche la justice, la piété, la foi, la charité, la persévérance et la douceur écrit saint Paul à Timothée. Mène le bon combat, conquiers la vie éternelle ! (1 Tm 6, 11-12a - IIème lecture)Garde le commandement du Seigneur en demeurant sans tache, irréprochable... (v. 14)

 

            Tu nous as traités, Seigneur, en toute justice, car nous avons péché, 

nous n'avons pas écouté tes commandements. 

            Mais pour l'honneur de ton nom, traite-nous selon la richesse de ta miséricorde.

(Daniel 3, 29... - Introït)

                                                            

                                                                                                Abbé Christian LAFFARGUE.

 

* Sans parler des Exercices spirituels de Saint Ignace de Loyola où, en commençant, on traite des fins dernières (Ciel, purgatoire, enfer); où l'on prépare avec soin la confession de ses péchés, où l'on prend les dispositions nécessaires au salut de son âme, avant de s'unir à Jésus dans les mystères de la Foi...

Publié dans Bulletin dominical

Commenter cet article