Jubilé/miséricorde : L'indulgence plénière.

Publié le par E. Roux

INDULGENCE PLENIERE

A L’OCCASION DU GRAND JUBILE DE LA MISERICORDE du dimanche 13 décembre

2015 au dimanche 13 novembre 2016.

Documents de référence :

- Bulle d’indiction du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde, « Misericordiae Vultus », par le pape François le 11 avril 2015 : - http://www.iubilaeummisericordiae.va/content/gdm/fr/giubileo/bolla.html - Lettre du pape François accordant l’indulgence à l’occasion du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde, le 1er septembre 2015 : - http://www.iubilaeummisericordiae.va/content/gdm/fr/giubileo/lettera.html

- Calendrier du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde : http://www.iubilaeummisericordiae.va/content/gdm/fr/calendario.html - Décrets épiscopaux de chaque diocèse qui déterminent les églises jubilaires dans chaque diocèse pour la durée de ce Jubilé extraordinaire de la Miséricorde. - Manuel des indulgences : normes et concessions. Ed. latine de la Pénitencerie apostolique du Saint-Siège 1999. Trad. Française aux éd. Lethielleux 2000. § 1 et 2 sur la définition d’une indulgence plénière, § 20 sur les conditions pour obtenir une indulgence plénière. - Catéchisme de l’Eglise catholique, § 1471-1479, 1496-1498, 1032 - Code de droit canonique, canons 992-997 - Sainte Ecriture : Matthieu 16, 29 ; Luc 16,1-9.

Définition de l’indulgence plénière :

L’indulgence plénière est la remise totale des peines du purgatoire. Tout fidèle peut l’obtenir pour lui-même ou pour une âme du purgatoire, au maximum une fois par jour.

Conditions d’obtention de l’indulgence plénière :

-Un complet renoncement au péché même véniel, -Une confession sacramentelle le jour même de l’accomplissement de l’œuvre indulgenciée, de préférence, ou bien dans les huit jours avant ou les huit jours après, -Une communion eucharistique le jour même de l’accomplissement de l’œuvre indulgenciée, de préférence, ou bien dans les huit jours avant ou les huit jours après, -Une prière aux intentions du Souverain Pontife, consistant en un Notre Père et un Je vous salue Marie, le jour même de l’accomplissement de l’œuvre indulgenciée, de préférence, ou bien dans les huit jours avant ou les huit jours après, -La réalisation d’une œuvre indulgenciée, énumérées ci-dessous aux n°1 à 4.

Avec une seule confession sacramentelle on peut acquérir plusieurs indulgences plénières, mais pour chaque indulgence plénière sont requises la disposition intérieure, la communion eucharistique, la prière aux intentions du pape et la réalisation d’une œuvre indulgenciée.

Dispositions spécifiques pendant la durée de ce jubilé : la confession sacramentelle administrée par les prêtres de la fraternité Saint Pie X sera valide. Tous les prêtres du monde entier pourront pardonner le péché d’avortement et lever l’excommunication qui l’accompagne (alors qu’en temps habituel le pardon de ce péché grave est réservé aux évêques et aux prêtres qu’ils désignent à cet effet). De plus, tous les prêtres qui seront présents à la basilique Saint-Pierre de Rome lors de la messe du Mercredi des cendres le 10 février 2016 recevront du pape François la faculté de pardonner les péchés dont l’absolution est réservée au pape (profanation d’hosties consacrées, violence physique contre le pape, absolution d’un complice dans un péché contre le sixième commandement de Dieu, ordination d’évêque sans mandat pontifical, violation du secret de la confession). Ils seront appelés les missionnaires de la Miséricorde et seront envoyés dans leurs diocèses et dans le monde entier pour donner plus facilement ce pardon du pape.

Les œuvres indulgenciées pendant ce Jubilé extraordinaire :

1. La réalisation d’une des 14 œuvres de miséricorde corporelle et spirituelle :

Les sept œuvres de miséricorde corporelle : donner à manger à ceux qui ont faim, donner à boire à ceux qui ont soif, vêtir ceux qui sont nus, loger les sans-logis et les pèlerins, visiter les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts.

Les sept œuvres de miséricorde spirituelle : conseiller ceux qui doutent, enseigner ceux qui sont ignorants, réprimander les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses, supporter patiemment les personnes importunes, prier Dieu pour les vivants et les morts.

Pour nous encourager et pour donner un témoignage mondial, le pape François pratiquera publiquement une de ces 14 œuvres de miséricorde le lundi 25 janvier 2016 (fête de la Conversion de saint Paul), le lundi 22 février (fête de la Chaire de saint Pierre), le dimanche 20 mars (fête des Rameaux), le dimanche 24 avril (5e dimanche de Pâques), le dimanche 12 juin (jubilée des malades et des personnes avec handicap). Le pape François demande à tous les évêques, prêtres, diacres, religieux et à tous les fidèles de pratiquer aussi ce jour-là la même œuvre de miséricorde qu’il pratiquera publiquement.

2. La réalisation d’un pèlerinage dans une église jubilaire :

Ce pèlerinage consiste à entrer dans l’église jubilaire par la porte sainte établie à cet effet et à prier le Credo dans l’église ainsi qu’un Notre Père et un Je vous salue Marie aux intentions du Souverain Pontife.

3. Dispositions particulières pour les malades et les personnes âgées qui ne peuvent sortir de chez elles :

Pour ces personnes, l’œuvre indulgenciée consiste à recevoir la communion eucharistique ou bien à participer à la messe ou bien à la suivre par les moyens de communication.

4. Disposition particulières pour les prisonniers :

Pour les détenus, l’œuvre indulgenciée consiste à aller dans la chapelle de leur prison, ou bien à adresser une prière à Dieu le Père lorsqu’ils passent par la porte de leur cellule.

Document réalisé par une catéchiste de Bourg-en-Bresse (Ain).

Publié dans Morale

Commenter cet article