"Le roman de Saint Louis" de Philippe de Villiers (2013)

Publié le par Abbé Laffargue

Dans la lecture recommandée du Roman de Saint Louis de Philippe de Villiers (éd. Albin Michel, 2013) une très précise et lumineuse réfutation des thèses manichéennes – celles des Cathares - (très contemporaines finalement) niant, comme les islamistes, l'Incarnation (pp. 464-466) dans le dialogue du saint roi avec le futur Saint Thomas d'Aquin. Celui-ci explique la spiritualité (mot trop pauvre) des "Dominicains" avec cette formule: La Foi, c'est un acte de l'intelligence qui adhère à la lumière de la Révélation. L'intelligence de la Foi donne foi en l'intelligence qui donne vie à la Liberté. S'ensuit une explication sur les notions d'autorité et de gouvernement (pp. 469-471) toujours aussi lumineuse !

La grâce de ce livre vient surtout que l'auteur s'est informé aux sources historiques les plus nombreuses et authentiques, et… a demandé conseil aux divers spécialistes des sujets qu'il abordait (ce qui n'est presque jamais le cas). Aussi, le Seigneur – et le saint roi – l'ont-ils considérablement aidé (cf Note de l'auteur et les remerciements : pp. 501-504 suivie de la Bibliographie (pp. 505-517 !) Ab. L.

Publié dans Livres recommandés

Commenter cet article