1er dim. de l'Avent : A la rencontre du Seigneur.

Publié le par abbé C. Laffargue

Bulletin dominical du 1er décembre 2013

1er dimanche de l’AVENT

Nouvelle année liturgique – A –

LES TEXTES DE LA MESSE

A la rencontre du Seigneur.

Allons dans la joie à la rencontre du Seigneur (refrain du psaume 121/122). C'est la démarche du Temps de l'Avent qui nous prépare à célébrer et à vivre la fête de la Nativité du Sauveur (la Noël), l'incarnation du Verbe: Et le Verbe s'est fait chair (Jean 1, 14). Et d'y aller avec courage précise la Collecte.

Car nous sommes dans l'un des derniers temps, ou à la fin d'un temps. Comme à l'époque de Noé, avant le déluge, on mangeait, on buvait, on se mariait… Les gens ne se doutaient de rien, jusqu'au déluge qui les a tous engloutis avant l'avènement du Fils de l'homme (Matthieu 24, 37-39 – Evangile).

Ce n'est pas la peine de perdre ses forces, d'entrer dans des luttes stériles et picrocholines (cf Rabelais, Gargantua, 2, 2), en s'opposant d'ailleurs les uns aux autres – chacun revendiquant la qualité universelle de sa méthode - , de perdre confiance, de se désespérer: La nuit est bientôt finie, le jour est tout proche (Romains 13, 12 – IIème lecture). Mais, évidemment, il faut se garder du Mal (plutôt que de s'user à le dénoncer et, de ce fait, en lui donnant force et puissance): Rejetons les activités des ténèbres. Car nous sommes nés, par le baptême, à la Lumière: En Lui – notre Sauveur – était la vie, et la vie était la lumière des hommes. Et la lumière brille dans les ténèbres (Jn 1, 4-5). Notre combat est celui-là, surnaturel: Revêtons-nous pour le combat de la lumière (Revêtons les armes de la lumière traduit la Bible Crampon, révisée en 2004), conduisons-nous honnêtement, comme on le fait en plein jour (Rm 13, 12-13). En nous gardant des péchés de la chair (ripailles, beuveries, orgies, débauches) et des péchés de l'esprit (disputes, jalousies) et en nous revêtant du Seigneur Jésus Christ (v. 14).

C'est donc un appel à la vigilance, à l'honnêteté et à la pureté de vie que nous adresse le Seigneur: tenez-vous prêts, vous aussi, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas (Mt 24, 44). Appel repris par Saint Paul aux Thessaloniciens: Le jour du Seigneur vient ainsi qu'un voleur dans la nuit. Quand les hommes diront: "quelle paix, quelle sécurité"!", c'est alors qu'une destruction soudaine fondra sur eux… Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres pour que ce jour vous surprenne… Car vous êtes tous des fils de lumière… (1 Th 5, 2-5).

Relisons le texte de la Bénédiction solennelle des dimanches de l'Avent (cf ci-dessous), raffermissons notre foi: Vous croyez que le Fils de Dieu est venu dans ce monde. Vivons et allons plus encore vers cette Lumière: A la clarté de cette lumière qui lève, que Dieu son Père vous guide…

Qu'Il rende ferme votre foi, joyeuse votre espérance et constante votre charité.

Et qu'Il vous ouvre le bonheur éternel !

Abbé Christian LAFFARGUE.

N.B.: Une retraitante d'Ars, il y a un mois, dans son témoignage, a dit: Il faut prier pour les prêtres qui prêchent les Exercices de Saint Ignace ! Elle s'était rendue compte combien c'était nécessaire, tant c'est exigeant et, souvent, au début surtout, éprouvant. Donc, je confie la retraite de dimanche à vendredi à vos prières.

Publié dans Bulletin dominical

Commenter cet article