Nouvelle traduction des textes liturgiques de la Bible (22 nov 13)

Publié le par Abbé Laffargue

Nouvelle traduction des textes liturgiques de la Bible :

C’est pour le 22 novembre. Enfin ! Depuis si longtemps qu’on l’attendait, supportant les falsifications grossières des textes de « la Parole de Dieu » produites après le Concile Vatican II. Le Pape Jean-Paul II l’avait demandée (Liturgiam authenticam du 25 avril 2001, pour « la bonne application de la constitution sur la sainte Liturgie du concile Vatican II ») avec des normes très précises. Les traductions du Missel (à partir de l’édition latine typique de 2002) suivra.

On annonce que l’insoutenable traduction du Notre Père avec le ne nous soumets pas à la tentation contraire à Jacques 1,13 qui remplaçait le très clair ne nous laissez pas succomber à la tentationdeviendra : ne nous laisse pas entrer en tentation. Tout çà pour çà ! Il eût mieux valu ne rien changer précipitamment pour ne pas inquiéter les fidèles et les « laisser entrer dans la tentation » de « rentrer dans la confusion » par tous ces changements bien inutiles. Il faut noter que ce n’est qu’en langue française que cette traduction fautive avait été introduite (cf. notre étude sur la question). Ceux qui sont restés à l’ancienne traduction seront moins troublés. Ab. L.

Cf. aussi l’entretien du Cardinal-préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, Mgr Cañizares Llovera, à ce sujet, dans Famille chrétienne du 14 au 20 sept. 2013 (pp. 29-30). Il fait remarquer que le mot latin homo sera traduit par homme dans le sens d’humain et non par homme et femme. Peut-être finira-t-on par être délivrés des nouvelles formules démagogiques entendues dans la bouche de clercs: chacune et chacun, toutes et tous !

Publié dans Liturgie

Commenter cet article