A propos des "paroles de vérité" que certains entendent

Publié le par Abbé Laffargue

A propos des "paroles de vérité" que certains entendent: Il ne faut pas prendre au pied de la lettre, comme une parole divine infaillible, les paroles qui se forment dans la mémoire, dans certaines circonstances, comme si "on entendait Dieu nous parler". Ou, quand on ouvre au hasard la Bible, et qu'on tombe sur tel verset. Certes, Dieu peut s'en servir, comme de tous les signes, pour nous conduire, nous éclairer. Mais on ne peut pas dire qu'elles viennent directement de Lui. C'est l'excès et l'erreur de certains "charismatiques". Comme tous les signes, ils doivent subir le contrôle de la raison éclairée par la foi. C'est la voie ordinaire de l'action de la grâce du Saint-Esprit. Et il ne faut pas chercher, quelquefois systématiquement pour certains, la voie extraordinaire. Jésus "n'aimait pas faire des miracles" comme les juifs l'y poussaient en les réclamant sans cesse. Le Seigneur s'en est plaint (cf. Jn 4,48).

(Bulletin paroissial de Tossiat du 18 octobre 2009).

Publié dans Foi

Commenter cet article