les apparitions à Lourdes

Publié le par Abbé Laffargue

Récit de la première apparition, à la grotte de Massabielle, à Lourdes (Hautes-Pyérénées) le 11 février 1858


"Alors je revins devant la grotte et je commençai à me déchausser. A peine si j'avais ôté le premier bas, j'entendis un bruit comme c'eût été un coup de vent…. Je mis la main à la poche, j'y trouvai le chapelet… Je voulais faire le signe de croix…, je ne pus porter la main au front. Elle m'est tombée… La vision fit le signe de la croix. Alors, j'essayai une seconde fois. Et je pus. Aussitôt que j'eus fait le signe de croix, le grand saisissement que j'éprouvai disparut. Je me mis à genoux, et je dis mon chapelet en présence de cette belle dame. La vision faisait courir les grains du sien, mais elle ne remuait pas les lèvres. Quand j'eus fini le chapelet, elle me fit signe d'approcher. Mais je n'ai pas osé. Alors elle disparut tout d'un coup."

A la demande de la Dame, le 24 février, Bernadette embrasse la terre. Le 25, elle doit boire de l'eau boueuse et manger de l'herbe "pour les pécheurs" (à ce moment-là, une partie des assistants, scandalisés, la quittent). Le lendemain, l'eau est devenue claire et se lave le visage. Le 1er mars, Catherine Latapie, 38 ans, mère de deux enfants, est guérie de sa main invalidée par la chute d'un arbre, en la plongeant dans cette eau.
L'apparition (qui n'a toujours pas dit son nom) demande au curé de Lourdes, par Bernadette, de "bâtir là une chapelle en son honneur et de venir en procession". Le 25 mars (fête de l'Annonciation) 1858, la dame dévoile son nom en patois gascon: Que soy Immaculada concepciou (Je suis l'Immaculée Conception). La Vierge Marie confirmait la définition du dogme proclamé par le Pape PIE IX le 8 décembre 1854. Le 16 juillet fut la dernière des dix huit apparitions à la grotte, fermée, ce jour-là, par la police impériale…"

C'est chez les religieuses de Nevers, où elle eut beaucoup à souffrir, entre une supérieure croyant à son imposture, les visites importunes et incessantes, la maladie, que Bernadette Soubirous devint sainte.

Le Pape Jean-Paul II, qui fit à la grotte son dernier voyage, écrivit qu' à Lourdes, Marie accomplit une mission de soulagement de la souffrance. Le 11 février est devenu la Journée mondiale des malades.

Bulletin paroissial de Tossiat, 10 février 2008

Publié dans Vierge Marie

Commenter cet article